Le Fan Club d’Armand Marchant compte sur vous !

A 18 ans seulement, le natif de Thimister (Est de la Belgique) a été le premier skieur belge à récolter des points en Coupe du Monde. Sa saison 2016-2017 a marqué sa jeune carrière avec un exploit en coupe du monde (18e au slalom de Val d’Isère !) et une grave blessure à Adelboden qui a stoppé sa progression.

Après 7 interventions chirurgicales, Armand Marchant a repris la compétition durant cet été 2019 dans le cadre de la coupe continentale en Nouvelle-Zélande et en Australie. Il a agréablement surpris en retrouvant les podiums et en progressant de manière spectaculaire au classement mondial.

Avec son entraineur de toujours Raphaël Burtin et son préparateur physique Thibaut Schnitzler, Armand a démarré la saison 2019-2020 le 24 novembre avec un nouvel exploit en terminant 28e du slalom à Levi, remportant pour la 2e fois de sa carrière des points en Coupe du Monde. Rebelote à Val d’Isère sur la piste de ses premiers exploits: une 18e place comme …il y a 3 ans. Et ce n’était rien avant sa 5e place à Zagreb le 7 janvier 2020 !
Lors de cette saison 20-21, Armand a marqué ses premiers points à Schladming en réalisant le 2e meilleur résultat de sa carrière en slalom: 16e! Aux championnats du monde à Cortina d’Ampezzo, il a terminé à une brillante 15e place au Super Combiné avant de réaliser l’exploit de se classer 10e au slalom.
La saison 2021-2022 a démarré sur les chapeaux de roues avec une 7e place en slalom à Val d’Isère. Armand a aussi pris des points à Madonna di Campiglio (14e), à Wengen (18e) et Flachau (27e). Il a terminé à la 29e place finale de la coupe du monde de slalom. Il s’est classé 22e dans cette même discipline aux Jeux Olympiques malgré une blessure.

Devenez membre ! 


Le meilleur moyen de soutenir Armand !

Individuel

10 € pour l’année 2022 

Soutenez un jeune sportif et venez partager le ski professionnel !

  • rencontre(s) en Belgique et à l’étranger avec Armand Marchant
  • facilités offertes pour des déplacements dans les Alpes afin de supporter Armand sur les courses
  • newsletters régulières d’informations pour suivre la carrière d’Armand Marchant
  • vidéos exclusives avec Armand et son entourage
  • participation automatique à un tirage au sort/concours  doté de beaux prix
  • faire partie d’une communauté de gens super sympas qui ont plaisir à se retrouver

Entreprise

Différents packages

Plusieurs formules existent pour soutenir Armand Marchand. Voici quelques ingrédients composant les différents packages:

  • Visibilité comme partenaire sur différents supports
  • Disponibilité d’Armand pour des journées de ski, conférences, séminaires,…
  • Rencontre personnalisées avec Armand
  • Tarif préférentiel pour un déplacement dans les Alpes afin de supporter Armand sur une ou des courses
  • Newsletters régulières d’informations pour suivre la carrière d’Armand Marchant
  • Avantages divers (réductions dans des magasins de sports,…)                         

Actualités


  • Armand Marchant clôture la saison dans le top 30 mondial avec ses fans sur les pistes suisses

    Place aux vacances pour le skieur Armand Marchant ! Après les quelques journées traditionnelles consacrées au test du matériel de son équipementier Salomon, le champion belge vient de vivre une semaine avec sa famille, ses amis, des fans, quelques sponsors et journalistes.
    Cette grande première s’est déroulée à Zinal dans le Valais suisse, juste en face de la station d’Anzère, son sponsor principal. « Il m’arrive de m’entrainer à Anzère, bien sûr, mais aussi à Zinal, surtout en début d’hiver. Le domaine skiable s’étend jusqu’à pratiquement 3000 mètres et les responsables des remontées mécaniques ont pris l’habitude de préparer une piste pour les skieurs professionnels. »

    Pour Armand Marchant, ce fut l’occasion de dresser un bilan de la saison écoulée. « J’ai connu des hauts et des bas. La coupe du monde de slalom avait débuté en fanfare avec la 7e place à Val d’Isère, puis la 14e à Madonna di Campiglio. J’ai encore marqué des points à Wengen et lors de la dernière épreuve à Flachau. Ailleurs, j’ai parfois réalisé des temps intermédiaires dans le top 5 mais sans pouvoir conclure les manches dans le top 30. »
    Le skieur de Thimister est en tout cas resté confortablement installé dans le si important top 30 tout au long de la saison. Au final, il termine à la 29e place en coupe du monde de slalom.

    Les Jeux Olympiques constituaient le point culminant de la saison. Malheureusement, alors qu’Armand Marchant avait manqué la précédente édition suite à son grave accident, il est arrivé cette fois en Chine …en béquilles. « Je me suis blessé en enfourchant à Schladming, lors de la dernière course avant les JO. J’ai été privé du géant et j’ai couru le slalom sur une jambe, sans être complètement rétabli. » Cela n’empêchera pas Armand de terminer 22e, en-deçà de ses objectifs mais cette performance reste historique dans le sport belge.

    Skier avec Armand !

    Durant la semaine écoulée, Armand Marchant a partagé sa passion sur les pistes du Val d’Anniviers, prodiguant des conseils à toutes les personnes qui avaient rejoint les superbes appartements de son partenaire Swiss Peak Resorts à Zinal. Le skieur belge numéro 1 a aussi passé du temps à différents moments avec les participants de cette première « semaine Armand Marchant ».
    Tout le monde a évidemment été ravi de vivre ces rencontres d’exception dans une ambiance décontractée et chaleureuse qui a généré de nombreux liens amicaux. L’expérience sera probablement renouvelée l’année prochaine, toujours en fin d’hiver après la fin des compétitions. (si vous souhaitez déjà avoir des informations sur l’édition 2023, envoyez un mail à contact@fanclubarmandmarchant.be).
    Quant à Armand, il va profiter d’un mois d’avril sans pression avant la reprise des entrainements en mai.

    Un grand merci à tous pour vos soutiens multiples qui donnent de l’énergie à Armand et à son Fan Club. On vous réserve des nouveautés bien avant la saison prochaine. Restez informés en likant la page https://www.facebook.com/fanclubarmandmarchant

  • Après une 22e place frustrante au slalom des JO, Armand Marchant reprend en coupe du monde
    Armand Marchant s’est entrainé dans « sa » station à Anzère avant les deux slaloms à Garmisch-Partenkirchen.

    Armand Marchant a retrouvé le sourire ! Malgré une 22e place au slalom des Jeux Olympiques qui reste un exploit pour un skieur belge, Armand est revenu de Pékin déçu et frustré. La blessure encourue à la cheville sur la dernière manche de coupe du monde en Autriche l’a empêché de s’exprimer pleinement sur la piste olympique. Ce week-end, il s’alignera pour deux slaloms à l’occasion de la reprise de la coupe du monde à Garmisch-Partenkirchen.

    A son retour de Chine, Armand est resté quelques jours sans skier chez son entraîneur Raphaël Burtin. Il est remonté sur des skis mardi à Anzère, en Suisse, dans la station qui le soutient.
    « J’ai bénéficié de très bonnes conditions, d’autant qu’il avait bien neigé la veille. Je m’entraine entre 7h30 et 8h30, avant que les installations ne soient ouvertes au public. C’est très agréable de retrouver Anzère, où je suis un peu à la maison. »
    La blessure à la cheville n’est toutefois pas encore complètement guérie. « Je manque encore de confiance sur certains appuis mais ça va beaucoup mieux. Je me sens bien sur les skis après les entrainements de mardi à jeudi à Anzère. »

    Armand Marchant est arrivé ce vendredi à Garmisch-Partenkirchen, où il skiera pour la première fois. Si la station allemande accueille régulièrement des disciplines de vitesse, il y a longtemps qu’elle n’a plus organisé de slalom. « C’est une piste relativement raide, comme je les aime. Nous aurons probablement des conditions de neige salée car il a fait doux durant la semaine. Ce vendredi soir, il neige. »

    C’est exceptionnel : deux courses figurent ce week-end au programme des slalomeurs dans une même station. Première manche à 9h30 (9h10 dimanche), deuxième manche à 12h30. Armand portera le dossard 27 ce samedi.

  • Les impressions d’Armand Marchant J-1 avant le slalom olympique

    La bonne nouvelle est tombée ce mardi. Après un dernier et rare test sur la neige chinoise, Armand Marchant et son staff ont opté pour la participation au slalom. C’est évidemment un soulagement. Armand s’était blessé en enfourchant lors du dernier slalom de coupe du monde à Schladming en Autriche. Il a été contraint de déclarer forfait pour le géant et le slalom géant des Jeux Olympiques.

    « Je suis resté plusieurs jours sans skier avant de recommencer petit à petit. » Armand a donc fait preuve de patience et de discipline pour prendre le temps de soigner sa cheville. Ce n’était évidemment ni facile ni gai, d’autant qu’il séjourne dans un petit village olympique, occupé uniquement par les skieurs et les coureurs de bobsleigh. Heureusement que sa participation à la cérémonie d’ouverture, a fortiori comme porte-drapeau de la Belgique, lui a déjà laissé un souvenir inoubliable.

    On l’aura compris, Armand a vraiment peu skié en Chine.
    « J’ai skié l’équivalent d’une manche et demi aujourd’hui, puis j’ai préféré arrêter pour ne pas forcer. Mais le test a été suffisant pour prendre le départ demain. J’ai constaté que la neige est bonne, un peu glacée. J’ai aussi eu beaucoup de retours à ce sujet auprès de skieurs qui ont déjà participé à des courses. »

    Armand est une fois de plus ravi du travail accompli par son préparateur physique Thibaut Schnitzler ainsi que par son entraineur et préparateur de ski Raphaël Burtin. « Nous avons fait le maximum pour être le plus prêt possible. »  
    Réponse cette nuit prochaine : première manche à 3h15, heure belge, et la seconde à 6h45.

    Ecoutez sur la chaine YouTube du Fan Club les dernières impressions d’Armand enregistrées en fin de journée en Chine : https://www.youtube.com/watch?v=sOMu9m7t6cQ

Pourquoi un Fan Club ?


S’il est pratiqué par des centaines de milliers de Belges, le ski alpin reste une discipline sportive confidentielle. Atteindre le top 50 mondial constitue donc une performance exceptionnelle. Armand est d’ailleurs soutenu entre autres par la Fédération francophone de ski, l’Adeps, BeGold, Beast,… et quelques sponsors ( Salomon, Bjorn Borg, Leki,  Peak Performance, Shred, Snow Valley)
A côté de ces supports financiers et logistiques, l’objectif est de créer une communauté autour d’Armand Marchant.  Un compétiteur, surtout s’il est jeune et pratique une discipline individuelle, a besoin de se savoir suivi, soutenu, encouragé. Il puisera une partie de son énergie dans cet environnement favorable.

Initié par Eric Schnitzler et Frédéric Van Vlodorp, deux Liégeois passionnés de ski, le Fan Club a été créé en plein accord et en concertation avec Armand Marchant et ses proches. L’ambition est de catalyser toutes les personnes et les entreprises qui souhaitent apporter leur soutien au jeune Belge.
Le Fan Club a pour vocation d’être un lien privilégié entre Armand Marchant et ses supporters, à travers diverses actions tout au long de l’année, en Belgique mais aussi sur des compétitions.

Les temps forts de la carrière d’Armand


1997
– Naissance et pratique du ski dès l’âge de 3 ans.
– Membre du Ski Club de Malmedy et détection rapide par la Fédération Francophone Belge de Ski.
– Armand gravit les échelons d’année en année, en famille et en compétition.

2008
– Sélection dans l’équipe nationale B.

2009
– Entrée dans l’équipe A à seulement 12 ans !
– Rencontre avec Raphaël Burtin.

2010
– Intégration dans le nouveau club Be Ski Team avec comme entraîneur Raphaël Burtin.
– Armand reçoit le statut d’Espoir Sportif Belge décerné par l’Adeps.
– Champion de Belgique benjamin en slalom géant.

2011
– Installation en montagne durant l’hiver.
– Champion de Belgique minimes en slalom géant.

2012
– Armand accumule les titres : champion de Haute Savoie, champion du monde interscolaire en slalom géant, champion de Belgique minimes en slalom géant et en slalom spécial.

2013
– Performances remarquables en courses internationales : 2e place en FIS Children de Zagreb en slalom, 5e en slalom géant à la Topolino, 4e en super géant à la Scarafioti. Champion de Belgique U16 en slalom géant.

2014
– Entrée sur le circuit international avec à la clé 48,74 points FIS en slalom et plusieurs podiums dans sa catégorie U18.

2015
– Nombreux podiums U18 sur de nombreuses courses FIS.
– Quelques départs en Coupes d’Europe et Coupes du Monde. –
Magnifique 3e place aux EYOF en slalom géant
– Première participation aux championnats du monde séniors (41e en GS).
– Aux championnats du monde juniors, 28e en slalom (3e U18), 33e en combiné (1er U18).
– Armand reçoit le soutien de BeGold.

2016
– Contrat de sportif de haut niveau à l’Adeps.
– Grâce à ses superbes résultats en Amérique du Sud durant l’été, Armand décroche le dossard 31 cette saison en Coupe d’Europe en slalom.
– Meilleure performance belge de tous les temps en slalom avec une 18e place dans la manche de coupe du monde à Val d’Isère.

2017
– Terrible chute en coupe du monde à Adelboden.
– Rééducation et lancement du Fan Club.

2018
– nouvelles opérations…

2019
– Reprise de la compétition en Nouvelle-Zélande et en Australie. Déjà 4 podiums !
– 28e place pour la première épreuve de la coupe du monde de slalom à Levi en Finlande.
– Après avoir marqué des points en coupe du monde pour la deuxième fois de sa carrière, Armand atteint le 39e rang au classement mondial en slalom.

2020
– Marque des points de coupe du monde dans 4 des 9 slaloms de la saison: Levi (28e) donc, Val d’Isère (18e), Zagreb (5e, meilleur résultat de sa carrière!) et Madonna di Campiglio (23e). Participation au combiné de Wengen (33e) et à la descente de Wengen (35e).

2021
– Après une 8e place en coupe d’Europe à Val di Fassa, Armand participe à tous les slaloms de coupe du monde: Alta Badia (33e), Madonna di Campiglio (33e), Zagreb (37e), Adelboden (32e), Flachau (41e et DNF), Schladming avec la 2e meilleure performance de sa carrière (16e) et Chamonix (27e). Il obtient la 15e place au Super Combiné et surtout la 10e place au slalom des championnats du monde à Cortina d’Ampezzo.

2021-2022
– Début de saison avec une belle 16e place en slalom parallèle à Lech, puis 2e performance de sa carrière grâce à une 7e place lors du premier slalom de la saison en coupe du monde à Val d’Isère. Termine ensuite au pied du podium en coupe d’Europe à Val di Fassa. Enchaine avec une 14e place lors de la 2e manche de coupe du monde à Madonna di Campiglio. Il rate la qualif à Adelboden et à Kitzbuehel, finit 18e à Wengen et enfourche à Schladming.  Il se classe 22e aux Jeux Olympiques malgré une blessure. Il termine la saison 27e à Flachau lors de la dernière manche de la coupe du monde de slalom qu’il boucle au 29e rang final.